Il n’y a pas saison pour le pâté de pommes de terre !

Quand Cindy et Cathy travaillent en saison à l’Office de Jumilhac, le jeudi, c’est souvent pâté de pommes de terre ! Deux artisans de bouche du village proposent ce met délicieux une fois par semaine et c’est le jeudi ????

Quand en hiver, l’équipe s’est retrouvée dans les locaux de l’Office à Thiviers, quel fut l’étonnement de Cathy et Cindy de voir que le pâté de pommes de terre était proposé aussi le …. jeudi dans les commerces !

pate-pommes-de-terre-1

D’où vient cette tradition ?

Pourquoi en Périgord, ce fameux pâté de pommes de terre est fabriqué le jeudi ?

Après maintes recherches, sur internet, comme auprès de quelques plus anciens, nous n’avions pas récolté beaucoup d’explications. Par contre, il semble qu’il y ait autant de recettes que de cuisiniers  ! 

En occitan limousin, ce plat est appelé « Pastis de treflas » ou encore « Pastis de pompiras », Pastis signifiant « gâteau » et les deux autres pommes de terre. Avant que la pomme de terre ne fut introduite en France, ce plat se préparait avec des restes de pâte à pain et de la crème fraîche.

Mais pourquoi est-il proposé le jeudi ?

Est-ce que les artisans dorment moins la nuit du mercredi au jeudi ? Sont-ils aidés par on ne sait quelle créature gastronomique ?

Et il va falloir ensuite apprivoiser quelques outils…

pate-pommes-de-terre-3

Une recette, ça vous dit ?

Pour satisfaire vos papilles, voici une recette parmi tant d’autres !

Ingrédients / pour 6 personnes

-1 pâte feuilletée
-1 pâte brisée
-600 g de pommes de terre
-1 gousse d’ail
-1 échalote
-Persil plat
-300 g de chair à saucisse (ou de viande hachée)
-1 œuf
-Poivre

pate-pommes-de-terre-3

La verité

En vrai…. à la fin du 18ème siècle, seul le poisson est autorisé par la religion catholique et les paysans complétaient leur alimentation avec les produits de la ferme ou de la rivière. Mais, le vendredi, la pêche était interdite !

C’est ainsi que dans le Périgord-Limousin, les femmes inventèrent un plat qui se décline de plusieurs nuances selon les départements mais dont la base reste la même. Des pommes de terre cachées dans de la pâte brisée avec de la crème puis cuite dans le four du village.

Ce plat a longtemps remplacé le plat de poisson du vendredi mais était préparé aussi le jeudi !

Le pâté dit “de pommes de terre”, était autrefois réalisé uniquement avec des pommes de terres. Les cuisiniers y ajoutent maintenant de la viande.

pate-pommes-de-terre-5
pate-pommes-de-terre-2

Préparation

1 / Réchauffer le four th 8 (240°). Éplucher, laver et émincer les pommes de terre. Éplucher et hacher une gousse d’ail, une échalote, laver et ciseler le persil et les mélanger à la chair à saucisse (ou la viande hachée). Poivrer.

2 / Battre un œuf en omelette et en ajouter la moitié à la préparation (l’autre moitié servira à dorer la pâte). Garnir un moule avec la pâte brisée, y déposer une couche de pommes de terre, la viande préparée et une autre couche de pommes de terre. Poivrer.

3 / Recouvrir avec la pâte feuilletée. Souder les bords avec un peu d’eau. Faire des dessins et badigeonner avec le reste de l’œuf battu.

 4 / Enfourner à 240°C pendant 10 minutes et continuer à 200° les 70 minutes restantes. Servir bien chaud accompagné d’une salade verte. Bonne dégustation !

(Cette recette est sans crème fraîche ???? !)

cathy
par Cathy, spécialiste des images